8janv2011
et un article sur cette campagne de communication pas stigmatisante du tout
de la RATP à lire sur le site les Nouvelles News ICI

En tant que femme, on se tape déjà les affiches sexistes dans les transports en commun. Quand on est jeune des mecs vous collent, on a toutes les stratégies pour éviter ça et les mains balladeuses. MAIS ÇA VOUS NE LE VERREZ JAMAIS DÉNONCÉ NULLE PART. Quand on est enceinte, même jusqu'au yeux, les braves gens ne "voient rien", c'est souvent le restage debout même dans le bus avec les cahots. Puis l'enfant paraît, on fait tout pour éviter la poussette surtout dans le métro si malpratique avec ses double portillons impossibles, ses escaliers. Les femmes paient tickets et impôts comme tout le monde, la grosse galère en plus, nous sommes vraiment les BONNES POIRES.

Alors cette campagne d'affiche pour le bus est proprement révoltante. Il faudrait adapter la taille, le système et surtout la FRÉQUENCE des bus... avant de stigmatiser celles qui poussent... les poussettes avec cette affiche dont la couleur rose a sûrement été choisie par hasard, et tout ça payé encore une fois avec l'argent public ! Mais de qui on se fout ?

(précision suite au commentaire de Mata : eh non je n'ai rien retouché de cette affiche ^^ elle fait partie de la campagne "partageons plus, partageons le bus" visible ICI)   

ajout du 11 janvier : un super blog qui parle de la RATP ICI et publie la lettre de Jean-Vincent Placé, Vice-Président de la Région Ile-de-France (Europe Ecologie-Les Verts - EELV) Délégué aux transports et mobilités, au Président de la RATP.