040111

Alain Marleix, Conseiller Général du Cantal, région ayant financé en partie sur fonds publics la campagne «oublier le cantal ça peut être fatal» mettant en scène Chantal ... (lire ICI la mobilisation du réseau La Meute contre la Publicité sexiste)
Secrétaire d’Etat à l’Interieur et aux Collectivités Territoriales... travaille avec Brice Hortefeux... a élaboré la réforme des conseillers territoriaux.

On peut lire ICI ce que Michèle André, Présidente de la Délégation aux droits des femmes du Sénat, pense de cette réforme.

Bernard Derosier, qui avait mené le combat contre la réforme pour les socialistes à l’Assemblée, a exprimé son amertume. «Je suis déçu» que le Conseil constitutionnel n’ait pas pris en considération «la remise en question de la parité» en raison de l’élection du conseiller territorial au scrutin uninominal, et «le fait que celui-ci va sièger dans deux collectivités, ce qui va remettre en question le principe de non contrôle d’une collectivité sur l’autre» (source ICI)

Ce qui est fait contre les femmes :

• ramener toujours les femmes aux tâches domestiques dans la sphère privée, en justifiant par l'humour le recours aux violences conjugales dans une publicité diffusée pendant plusieurs années, 

• freiner les femmes dans leur ambition citoyenne en priviliégiant des modes de scrutins défavorables à la parité dans la sphère publique...

Non, le sexisme n’arrive pas chez nous «par hasard».