3janv2011

J'avais vu mal à l'aise des titres très médiatiques sur Elton John et son compagnon qui accèdent à la paternité par le miracle d'une mère porteuse. Mal à l'aise parce que les médias laissent éclater leur joie sans borne autour du nouveau-né, comme si c'était si formidable qu'une femme loue son utérus. L'une de nous signale cet excellent article d'Isabelle Alonso sur le sujet à lire ICI (“Indigeste gestation”, article du 2 janvier 2011).