130610_1Après la Manif de la Marche Mondiale des Femmes à paris ...

Je cite notre Cheffe de Meute : "Miss Météo ayant viré féministe, nous n'avons pas été arrosées (ouf !), et la manif s'est super bien passée. Nous avons marché vaillamment de Répu à Stalingrad (plus précisément, au canal) avec rassemblement final à l'ombre de la rotonde de Ledoux. Nous étions moins nombreuses qu'en 2000, mais plusieurs milliers sans doute.
Nous avons gueulé avec entrain nos slogans habituels, et un qui a jailli et nous a bien réjouies : « Le Mondial, on s'en fout / C'est la March' mondiale des femmes ! »."


Effectivement, c'était super ! Alors, ce soir j'ai regardé le 19/20 Ile-de-France de France 3 (ICI) en me disant que peut être 1 seconde serait consacrée à la Marche Mondiale des Femmes mais ... rien du tout !

Pourtant elle a commencé avec une marche silencieuse à Montreuil pour la mémoire d'Aline assassinée par son mari : ça aurait mérité un sujet non ? (ben non !) La courtepointe, immense tableaux de patchwork et fixée sur des bambous, assemblée par toutes ces femmes et féministes est bien télévisuelle, sans compter nos slogans, les chants, les panneaux, la créativité des manifestantes. Mais RIEN ! tout notre nombre et notre mobilisation féminine ne vaut rien aux yeux des médias.

Mieux vaut parler du foot qui n'intéresse pas grand monde d'après les journalistes eux-mêmes et de montrer un stade qui retransmet à grands frais les match sur grand écran en direct, stade presque vide, plutôt que de nos fêtes et rassemblements bien vivants !

Bien entendu, passer sous silence un évènement mondial concernant les femmes, ce n'est pas de la censure au pays de la liberté d'expression, noooon. Il ne faut donc compter que sur nous mêmes, les vidéos ou les photos que des militant-es ont prises circuleront, et on se les passera sur internet, pour
informer VRAIMENT les gens sur la vitalité du mouvement des femmes et inciter
ceux et celles qui le veulent à rejoindre des mouvements féministes.