270310_3Je relève avec plaisir le tag que m'adresse Stedransky   :  chercher les objets de couleur ROSE que l'on a chez soi. Ce sont quelques vêtements ... et puis ce blog ^^

De toujours le rose dans toutes ses déclinaisons a été ma couleur préférée. "La" petite fantaisie féminine qui pouvait s'exprimer et peut-être un moyen pour ma mère de distinguer les objets de chaque enfant, Emelire c'est le rose, une fille ...

En devenant ado, j'ai compris le négatif associé à cette couleur. Ce n'était pas un détail pour moi. Préjuger de quelqu'un-e à cause d'une simple couleur, de vêtement ou de peau, ça conduit au mépris, aux discriminations, aux violences symboliques (insultes) et souvent aux violences physiques. C'est fou quand on y réfléchit !

J'ai détesté l'idée qu'un garçon était interdit de rose, qu'il serait moqué ou frappé parce qu'il aurait porté du rose. Cette couleur symbolise le clivage, le conditionnement, le stéréotype et l'obéissance que les individus doivent au groupe. Et les sanctions terribles pour ceux qui transgressent... ces lois qui ne sont pas écrites.

Tout ça fait que j'ai cessé de penser au rose.

Je l'ai ré-assumé peu à peu, lorsque j'ai rencontré des féministes, le féminin devenait un terrain de rencontre, de rapprochements, de connivences et de luttes, quelque chose de positif. 

J'ai à nouveau "pensé rose" ... j'aime la couleur rose framboise de notre tee-shirt Chiennes de garde. Il nous en reste d'ailleurs quelques-uns, femme M ou L (taillent assez petit pour cette édition)... voir ICI sur le site ;o) eh oui j'en profite pour faire ma petite pub ^^

Et je passe le tag à qui souhaite s'exprimer sur cette couleur, dites-moi que j'ajoute vos pseudos à cette note et j'aurai plaisir à vous visiter ;o)

>>> Et donc Gabrielle du blog Entrées en lice relève le tag ! ;o)